“Bonapartisme ou Constituante”

Embleme République Française

Embleme Bonapartisme

 

 

 

 

 

 

 

 

 


“Bonapartisme ou Constituante”
C’est le thème de la Conférence sur lequel est intervenu André Bellon, Polytechnicien (X 1963), Ingénieur civil des Ponts et Chaussée et ancien administrateur de l’INSEE.
André Bellon fut par ailleurs, Député socialiste des Alpes de Haute Provence aux législatives de 1981,1986 et 1988.

Conseil National 5 juillet 2014

(de gauche à droite, André Bellon, Bernard Reygrobellet, Christian Bigaut)

André Bellon, dans une contribution donnée au monde diplomatique d’avril 2014 qui analysait un accroissement de la crise de la démocratie, c’est-à-dire l’élargissement du fossé entre les citoyens et leurs représentants.

Retiré de la vie politique, il critique les dérives du parti socialiste et de la vie politique, devient un des fondateurs en 2006 du groupe de réflexion « République » puis, en 2007, fonde l’association pour une Constituante dont il est le président.

Cette association appelle le peuple français à modifier les institutions et à se réapproprier la vie politique autour d’une assemblée constituante et l’élaboration de cahiers de doléances.

André Bellon après avoir remercié le président de son invitation, justifie son choix d’en appeler au peuple en stigmatisant l’attitude des pouvoirs publics concernant le traité constitutionnel européen (TCE) rejeté par le peuple lors du référendum de 2005 et approuvé ensuite par le parlement. Il dénonce le rôle des élites qui prétendent savoir et décider au nom du peuple alors qu’elles ne sont nullement infaillibles (cf. Haberer et le crédit lyonnais avec l’absence de contradictoire des dirigeants qui pensent tous de la même manière). Cette manière de scinder entre ceux qui savent et ceux – beaucoup plus nombreux – qui ne savent pas, conduit à l’arrivée au pouvoir des démagogues qui bénéficient de l’absence de débat réel et de la frustration des ostracisés.
Il cite la participation populaire aux forums de discussion du traité constitutionnel pour se faire une idée en écoutant et participant aux discussions et confrontations d’opinions.
La Constituante est le moyen de retrouver l’esprit collectif pour peser sur la réalité. Il rappelle les six précédentes (1789 – 1848 – 1875 – 1945 et les deux de 1946).

Pour André Bellon il faut refaire confiance au peuple, revenir à une égalité et à une fraternité faute de quoi le régime sera de plus en plus antidémocratique et répressif.

L’homme doit rester maitre de son destin, la démocratie implique des débats et contradictions que les institutions doivent résoudre sans les nier.
(pour lire la suite, Cf. Le Procès Verbal du Conseil National du 5 juillet 2014 en téléchargement situé en fin de ce post).

Contribution de notre Délégation Atlantique au Conseil National
Lors de ce Conseil National, notre délégation Atlantique a remis une contribution portant sur l’avenir de notre mouvement, à Bernard Reygrobellet, Président et Christian Bigaut, Secrétaire Général, que vous trouverez ci-dessous :Nouvelle image (13) Nouvelle image (13)Le message vidéo de Xavier Bertrand, ancien Ministre, Président d’honneur du Nouveau Siècle.
N’ayant pu être présent à ce conseil national, un message vidéo de Xavier Bertrand a été diffusé lors de ce Conseil National :

Le Procès Verbal du Conseil National du 5 juillet 2014
Vous pouvez également télécharger le Procès verbal de ce Conseil National du 5 juillet 2014, en cliquant sur l’image ci-dessous :PV Conseil National 5 juillet 2014Nouvelle image

Contibution du Nouveau Siècle AtlantiqueContibution du Nouveau Siècle Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.